Maison des étudiants de l'Université de Poitiers
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Solo fantomatique de la perte
Comment vivre au milieu des disparus et des morts ? Peut-on faire apparaître les absents ? Depuis Farandole de Solitudes, Alice Kinh s’attelle à regarder la mort en face. S’inspirant des danses macabres moyenâgeuses, interrogeant les textes philosophiques, elle poursuit sa recherche dans un solo onirique de l’entre-deux mondes qu’elle confie à Lea Anderson. La jeune interprète à la présence hypnotique dialogue avec les fantômes, comme bercée par leur présence. Gestes lents, lumières tremblantes, son corps se dédouble sur le voile transparent où sont projetées des vidéos évanescentes. Un travail de chair et d’os où la danse ouvre d’autres champs de perception de l’au-delà.

Horaires / lieux

    • 18:15
    • Maison des étudiants de l'Université de Poitiers

Distribution

Conception et chorégraphie Alice Kinh
Cocréé avec et interprété par Lea Anderson
Création musicale Maryus Vague
Création lumière et régie générale Jérôme Baudouin
Création vidéo Adrien Heinz
Regard dramaturgique Émilie Léveillé

Vidéos