TAP
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Qu’est-ce que les droits humains, en particulier les libertés d’expression et de création, font aux arts du corps en mouvement et réciproquement ? Quelles limites pose l’artiste à ses œuvres ? À quels censeurs se heurte-t-il ? Comment le corps mis en scène, sur le plateau et dans l’espace public, porte-t-il, questionne-t-il, interroge-t-il, les notions de dignité, d’égalité et de protection du vivant ?

La table ronde Le Corps en trop : droits et libertés, expression et création fait dialoguer la chorégraphe Annabel Guérédrat (I’m a bruja) et l’artiste-botaniste Thomas Ferrand (RONCES),  et les invite à interroger leurs œuvres, leurs parcours à l’aune de cette thématique. 

Horaires / lieux

Spectacle archivé.

Biographies

Stéphanie Pichon
Journaliste spécialisée dans les arts de la scène, et plus particulièrement la danse contemporaine, Stéphanie Pichon écrit pour la presse magazine, et collabore avec des théâtres et compagnies. Cofondatrice de la librairie nomade spécialisée en danse Books on the Move, elle y développe des interventions entre mouvement, théorie, écriture.

Michel Briand
Michel Briand est helléniste, professeur émérite à l’université de Poitiers et travaille au laboratoire FoReLLIS. Ses travaux portent sur l’Antiquité grecque (poésie, fiction, corps, sensations, genre, danse), la réception des cultures classiques et le rapport esthétique/politique en danse. Il est également l’éditeur scientifique de Corps (in)croyables. Pratiques amateur en danse contemporaine, CnD, 2017. 

Vidéos

Spectacle(s)

Vous allez aimer