Cloud Chasers + Bondy
(LA)HORDE

29
Août
2018

Deux courts métrages pour continuer l’immersion dans l’univers de (LA)HORDE. Réalisation poétique, Cloud Chasers mêle sculptures de fumées et danse sur la musique de Oklou. Avec Bondy, (LA)HORDE dresse des portraits chorégraphiés des habitants de Bondy.


+
To Da Bone
+ d’infos

+
Herein #Novaciéries
+ d’infos

+
Rencontre avec
(LA)HORDE
lun 26 mars
+ d’infos

+
Échauffement collectif de jumpstyle
avec un danseur du collectif (LA)HORDE
mar 27 mars
+ d’infos

 

ven 23 – ven 30 mars*
TAP

projections
gratuit

*ven 18h – 00h | sam 14h – 17h | dim 19h30 – 22h30 | lun 18h30 – 00h | mar 19h30 – 1h | mer 12h – 20h30 | jeu 18h – 20h | ven 18h – 22h

(LA)HORDE

Dirigé par Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel, (LA)HORDE est un collectif artistique fondé en 2013. Leur champ d’action est orienté sur l’échange et le questionnement des codes de différentes disciplines artistiques notamment dans les milieux de l’art vivant et de l’art contemporain. Leur travail se développe à travers la mise en scène, la réalisation de films, l’installation vidéo, la création chorégraphique, et la performance. (LA)HORDE crée des univers instables et des fictions hypnotisantes qui défient le spectateur dans son expérience d’appréhension de l’œuvre. Récemment, le collectif a créé une installation multimédia autour des danses « post-internet ». Elle rassemble des vidéos d’autodidactes qui se filment chez eux, dans leur salon, mais aussi dans l’espace public en train de danser, de répéter des gestes ou de créer des tutoriels qu’ils partagent sur YouTube. Une collection de danses virales qui, au gré des partages et de leur circulation en ligne, se sont teintées de spécificités culturelles ou géographiques.