BCUC
Our Truth

29
Août
2018

Ce son des townships de Soweto est une fusion « afropsychédélique » entre hip-hop, free-jazz et punk-rock. Bantu Continua Uhuru Consciousness est un groupe d’insoumis pour qui la musique est arme de libération massive, instrument d’extase collective. Les sept résistants assènent leur onde tribale mêlée de rythmes nguni et tsonga, instruments, dialectes traditionnels et furieux flow. Revendiquant une musique pour le peuple, par le peuple et avec le peuple, ils clament l’amour et l’union de la nation arc-en-ciel. Il y a du Fela Kuti dans Our Truth (2016, Nyami Nyami Records). Ces raviveurs de conscience unanimement encensés mettent le corps en transe.


sam 24 mars 21h
Le Confort Moderne

rock / soul / funk
durée : 1h30
tarif spécial
concert debout
logomalvoyant

 

en coréalisation avec Le Confort Moderne

Afrique du Sud
voix, mbomu Zithulele « Jovi » Zabani Nkosi
chœur, tambourin, shaker Kgomotso Neo Mokone
voix, sifflets, cloches Letlhogonolo Atlarelang Maphunye
chœur, grosse caisse Thabo Saul « Luja » Ngoepe
congas Daniel Thabo « Cheex » Mangel
grosse caisse Ephraim Skhumbuzo Mahlangu
basse Mosebetsi Jan Nzimande

BCUC

Héritiers de Philip « Malombo » Tabane où Batsumi, les membres de BCUC cherchent à donner une expression contemporaine aux traditions ancestrales des peuples autochtones, mais les influences hip-hop et une énergie punk rock ont remplacé le jazz si présent dans les productions des années 70 et 80. Depuis leur rencontre il y a une douzaine d’années, la formation du groupe a peu changé mais BCUC a trouvé sa formule magique en 2013 en ajoutant aux seules peaux et voix une furieuse basse électrique. Les rythmes Nguni se mêlent aux rythmes du peuple Tsonga, les sifflets des mineurs Bhaca et Shona rencontrent la corne traditionnelle Imbomu tandis que des chants de guerre ancestraux et les chœurs du Ngoma busuku (chants de nuit) se mêlent à la voix soul de la chanteuse Kgomotso et aux raps furieux de Jovi et. Luja.

Ils en parlent

Les Inrockuptibles :

Les Français ont pu le découvrir en décembre dernier aux Trans Musicales et pendant le festival Africolor. […] Certains ont juré avoir vu le meilleur groupe de scène du monde, d’autres ont proclamé Soweto future capitale de l’univers.