Orages
Benjamin Bertrand
et Patrick Laffont

9
Mar
2017
Sous les orages d’une naissance sous X, c’est un retour en pays natal, une Kabylie imaginaire de monts blancs et mer bleue. Sur cette terre à l’horizon charnel et poétique, un être et son alter ego – père, mère et amant. Marches étirées, ondulations resserrées et musique arabisante saccadent leur traversée intérieure, scandée par la pulsation d’une danse du ventre originelle. Autrefois lycéen à Poitiers et spectateur du TAP, Benjamin Bertrand débute la danse il y a sept ans. Aujourd’hui, interprète singulier pour Olivier Dubois [Tragédie – À Corps 2016] et Jean-Luc Verna, il signe son premier solo personnel et installe sa compagnie à Poitiers. Ce voyage autofictionnel mêlant écriture littéraire et chorégraphique est un geste inaugural.


lun 10 avr 18h30
mar 11 avr 18h30
TAP plateau B

danse
durée : 45 min
tarif XXS

chorégraphie, écriture et interprétation Benjamin Bertrand
scénographie, lumières, vidéo, interprétation Patrick Laffont

Benjamin Bertrand

Né à Paris en 1989, Benjamin Bertrand étudie la littérature et la philosophie en khâgne puis à la Sorbonne. En parallèle de ses études universitaires, il débute auprès de Claire Servant et Odile Azagury à Poitiers et intègre ensuite le cycle supérieur du Conservatoire des Abbesses en 2009. En tant qu’interprète, il travaille principalement avec Olivier Dubois, au sein du Ballet du Nord. Il intègre la compagnie comme interprète de Tragédie, présentée au Festival d’Avignon 2012 et depuis en tournée internationale. Il est l’un des artistes résidents du Point Ephémère durant la saison 2013-2014 où il débute un travail autour du sentiment de la fin, De l’orage, trio mélancolique, version chorégraphique de Melancholia de Lars Von Trier. En 2014, il entreprend la création de son premier solo, Orages, solo sur la naissance sous X, où il entreprend une archéologie de l’intime, autobiographique et auto-fictionnelle. Ce solo est le fruit d’une collaboration avec Patrick Laffont, artiste plasticien. En septembre 2015, il crée O\VIDE, installation chorégraphique et vidéo pour la Galerie Haute du Palais de Tokyo lors d’un prix d’art contemporain. En 2016, il est interprète dans Auguri la nouvelle création d’Olivier Dubois, collabore avec l’artiste Jean-Luc Verna dans Uccello, ucellacci & The Birds et avec la metteure en scène Marine Mane dans À mon corps défendant. Il prépare actuellement sa prochaine création, un duo : Rafales.

Ils en parlent

Inferno Magazine :

Prometteur interprète d’Olivier Dubois, Benjamin Bertrand confirme ses premiers essais de chorégraphe dans ce solo dense et chargé d’affects, qui sous ses airs imaginaires laisse un profond goût d’authenticité. L’intelligence scénographique et dramaturgique qu’il manifeste soutient enfin une danse que l’on peut qualifier « d’auteur », parvenant à embrasser, avec finesse et générosité, toutes les dimensions de son art.