Blind
Erwan Keravec

9
Avr
2017
Si le son est une vibration invisible de l’air, la musique n’a pas besoin de l’œil, n’est-ce pas ? Alors livrons-nous à l’oreille. Assis confortablement, yeux bandés, Blind nous immerge au cœur d’une chorégraphie sonore – déplacements des corps, mouvements des instruments, propagation du son en octophonie. Sans repères d’espace ni de temps, un cri, un battement, un souffle inspirent autant de paysages qu’il y a d’imaginaires à l’œuvre. L’audacieux Erwan Keravec sonne sa cornemuse dans les pièces de Gaëlle Bourges, Mickaël Phelippeau ou Boris Charmatz. Pour ses quatre co-interprètes de renom, il écrit ici une prescription électro-acoustique et physique ouverte à l’improvisation. Une émouvante danse du son et des sens.


Rencontre animée par Gérard Mayen
avec Mickaël Phelippeau, Jean-Luc Verna
et Erwan Keravec
Toute une diversité ! Mickaël Phelippeau, chorégraphe, anime une galerie de portraits vivants. Jean-Luc Verna, plasticien et performeur, est une œuvre d’art à lui tout seul, entre culture pop et références savantes. Erwan Keravec, sonneur de cornemuse, est de toutes les expérimentations. Tous trois répondent aux questions de Gérard Mayen, journaliste, et bien entendu des spectateurs festivaliers.
lun 10 avr | 12h30 | TAP | gratuit

lun 10 avr 18h30 + 21h30
mar 11 avr 18h30 + 21h30
TAP auditorium

musique improvisée
durée : 1h
tarif XS

En coréalisation avec
Jazz à Poitiers

Erwan Keravec cornemuse, trompette à anche
Philippe Foch batterie, percussions
Hélène Labarrière contrebasse
Raphaël Quenehen saxophones
Kenan Trévien réalisation électronique

Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d’aide à la diffusion signée par Arcadi Île-de-France, l’OARA, l’ODIA Normandie, Réseau en scène – Languedoc-Roussillon, Spectacle Vivant en Bretagne et l’Onda. À ce titre, il reçoit le soutien financier de l’Onda et de Spectacle vivant en Bretagne.

Erwan Keravec

Erwan Keravec est un sonneur de cornemuse, formé à l’instrument et à la musique traditionnelle au sein du bagad Ronsed Mor de Lokoal-Mendon et auprès de Jorj Botuha. En 1996, le bagad Ronsed Mor enregistre, Coef 116 avec la Marmite Infernale, big band du collectif de jazz lyonnais, l’ARFI. La rencontre avec ces musiciens marquera le début de sa pratique de l’improvisation. Depuis 2007 et son premier disque en solo, il mène Urban Pipes, projet présentant son travail d’improvisateur et de compositeur, en solo ou en duo avec Beñat Achiary et Guénolé Keravec. Parallèlement, Erwan Keravec sollicite des compositeurs contemporains tels que Bernard Cavanna, François Rossé, Benjamin de la Fuentes, Philippe Leroux ou Zad Moultaka, pour cornemuse solo. Il a également composé et joué un grand nombre de pièces de danse contemporaine : pour Enfant de Boris Charmatz, le Marin acéphale de Gaëlle Bourges, Robes Fanées de Cécile Borne, Bloody Girl de Karell Prugnaud et Eugène Durif, Homthétie 949 du Groupe Raoul Batz. En 2013, il créé bi portrait, erwan k. avec Mickaël Phelippeau.

Ils en parlent

La République du Centre :

Les yeux bandés, le public peut s’abandonner aux paysages sonores que quatre musiciens, improvisateurs chevronnés, proposent comme une expérience sensorielle intime.