Danse de nuit
Boris Charmatz

13
Juin
2017
C’est une danse pour le béton. Une performance nocturne à ciel ouvert pour la ville, ses bruits, ses lumières. À Poitiers, dans un lieu urbain encore tenu secret. C’est une danse de l’urgence, du geste et du dire. Qui débite sur le trait politique d’un dessin, le danger et l’humour, à travers une profusion de textes énergiques, appris ou improvisés. Qui dévide les fils d’une danse tendue, saisissant les limites autorisées de l’espace public, les vivacités d’une danse urbaine. Unisson de mouvements accumulés, juxtaposés. Ça va vite. Boris Charmatz est venu danser l’an passé À-bras-le-corps, son duo mythique avec Dimitri Chamblas, et (sans titre) (2000) de Tino Sehgal. Il présente ici sa dernière pièce, portée par six brillants interprètes. C’est une résonance du présent, qui nous engage, tous.


Échauffement collectif avec Boris Charmatz
Quels que soient votre condition physique, votre âge, votre proximité avec la danse, venez suivre gratuitement cet échauffement avec Boris Charmatz, danseur, chorégraphe et directeur du Musée de la danse à Rennes.
mar 11 avr | 12h30 | Place du Maréchal Leclerc | gratuit

lun 10 avr 21h30
mar 11 avr 21h30
Rendez-vous au TAP,
espace urbain à proximité immédiate.

danse
durée : 1h15 (trajet depuis le TAP inclus)
tarif S
spectacle debout
repli au TAP en cas d’intempérie

interprétation Ashley Chen, Boris Charmatz, Julien Gallée-Ferré, Peggy Grelat-Dupont, Mani Mungai, Jolie Ngemi
chorégraphie Boris Charmatz
lumière Yves Godin
répétitrice en tournée Magali Caillet-Gajan

Boris Charmatz

Danseur et chorégraphe, Boris Charmatz a signé une série de pièces qui ont fait date, d’Aatt enen tionon (1996) à manger (2014). Directeur du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne depuis janvier 2009, Boris Charmatz propose de le transformer en un Musée de la danse d’un genre nouveau. Un manifeste est à l’origine de ce musée qui a accueilli notamment les projets préfigurationexpo zérorebutoh, brouillonJérôme Bel en 3 sec, 30 sec, 3 min, 30 min, 3 hPetit Musée de la danse, Fous de danse… Invité au MoMA (New York) en 2013, il y propose Musée de la danse : Three Collective Gestures, projet décliné en trois volets et visible durant trois semaines dans les espaces du musée. En résidence au Centre national de la danse, il initie Bocal, école nomade et éphémère, qui réunit une quinzaine d’étudiants d’horizons divers. Professeur invité à l’Université des Arts de Berlin, il participe à l’élaboration d’un nouveau cursus en danse qui voit le jour en 2007.

Ils en parlent

Télérama :

De la banlieue au musée du Louvre, une certaine idée de l’in situ qui déplace le regard sur la danse et sur son contenu.