édition 2014

16
Août
2015

slide

Dépliant de l’édition 2014

Dépliant-edition2014 couv

Les vidéos

Teaser

Re : Rosas

Le 24 juin 2013, la compagnie Rosas lançait un appel sur internet pour réaliser des versions remixées de Rosas danst Rosas à l’occasion des 30 ans du spectacle.
Le Festival À Corps a livré sa propre performance en mettant en scène 150 jeunes amateurs sur la place du Maréchal Leclerc pour nourrir le projet d’Anne Teresa de Keersmakeaer.

→ http://www.rosasdanstrosas.be

Les photos

 

 

Ceci n’est pas…
Dries Verhoeven

Ceci n’est pas… est le deuxième opus de « Second Cities – Performing Cities », projet européen qui lie le TAP à six autres opérateurs culturels européens.

« Dans une vitrine placée au milieu d’un espace public de la ville, j’expose des personnes à des situations dans lesquelles vous ne les voyez pas normalement, un texte d’accompagnement plante le décor de l’image. Certains passants détourneront le regard tandis que d’autres s’arrêteront pour regarder et se demanderont si, et pourquoi, l’image soulève véritablement la controverse. Pourquoi certaines images sont-elles aujourd’hui rejetées ? Sommes-nous devenus moins tolérants ? Je considère la vitrine comme un atelier dans lequel je teste chaque jour une nouvelle image en appuyant sur la corde sensible du public qui passe. En exposant ces tabous, je tente de donner un aperçu de l’ADN de notre époque ».
Dries Verhoeven

Retrouvez toutes les vidéos de ce spectacle

Réveillez-vous, belle endormie 
Cecilia Bengolea et François Chaignaud
+ les étudiants du groupe de recherche chorégraphique de l’Université de Poitiers

« Durant ces ateliers, nous avons invité les étudiants à devenir eux-mêmes chercheurs, à ausculter leurs désirs, leurs intérêts, leurs rêves et leurs points de vue. La virulence et la puissance d’affirmation des cultures de danse urbaine (hip-hop, voguing) ont été le point de départ pour inventer des solos, déployés autant dans la danse et le mouvement que le chant, le son, les débordements de costumes, le maquillage. Ces manifestations de corps – abstraits, disloqués, carnavalesques, délicats, militants, hybrides, gloutons, évasifs, musicaux… – s’affrontent, s’entraident et s’unissent, à la recherche du sens intime et collectif de leur présence sur le plateau. »
Cecilia Bengolea et François Chaignaud